« Je ne veux jamais faire deux fois la même chose. »

Souriant, solaire, communicatif … et catégorique. Olivier récuse la répétition, le normatif, la facilité, les murs trop blancs. C’est chez lui épidermique. Et l’essence même de son approche esthétique, sa perception du design, son exigence de créateur. Le tout s’inscrit au cœur d’Oscar-Home dont il est le fondateur avec Laure.

Alchimie architecturale

Leur credo : créer des espaces de vie élégants et usuels à la fois, à l’image de ceux qui y évoluent au quotidien avec leurs joies, leurs espoirs, leur mémoire … Le projet est ambitieux, la méthode rigoureuse : “il faut … écouter le client.” C’est l’étape initiale, le socle de la démarche créatrice. Écouter le client … Le comprendre, lui, ses besoins, son mode de vie. Ses rêves.

La clé de l’alchimie architecturale d’Oscar Home, c’est justement cette intelligence du cœur, sympathique, empathique. « Partir d’une page blanche » à chaque fois, pour y inscrire la synthèse d’une vie … et doucement accoucher d’un projet d’aménagement qui tient de la partition musicale. Composer des espaces de vie inédits comme on le ferait d’une aria : c’est l’enjeu … et le jeu.

Un défi perpétuel pour Olivier, gourmand des belles choses, amoureux de l’harmonie et du gris Dior, qui aborde un chantier comme d’autres le feraient d’un gigantesque puzzle, avec une variante de taille : le haut de gamme. Ces univers remarquables qu’il crée, répondent naturellement aux codes du luxe. Ce qui implique plusieurs paramètres, comme autant de points cardinaux.

Excellence cardinale

Première règle incontournable chez Oscar Home, qui dit réalisation “haut de gamme” dit grande discipline. Or c’est inenvisageable sans les talents adéquats. Olivier s’entoure donc de collaborateurs d’excellence aux personnalités riches, qu’il s’agisse des membres de son cercle rapproché ou des artisans d’art avec qui il travaille régulièrement à la confection de pièces uniques. Il y tient tout particulièrement car l’élément humain constitue l’une des composantes clés de son style.

Au même titre que la haute précision. C’est la seconde clé de l’équation. Ainsi Oscar Home intègre les techniques d’imagerie de synthèse dans ses procédés de création. Il s’agit de travailler en modélisation 3D afin de visualiser des projets dont on décline toujours deux scénarios pour plus de flexibilité. L’objectif est de donner le choix au client en accordant ses paramètres personnels avec les impératifs de la réalisation. Ces modélisations favorisent justement le repérage d’éventuels obstacles qu’il faudra solutionner.

Autre paramètre du sur-mesure prôné par la griffe : la variété. « Nous sommes tous différents, nos intérieurs méritent de l’être aussi » répète Olivier. Or, on ne peut parvenir à ce degré de singularité sans une gamme de choix très étendue. D’ou un catalogue de 30 000 références, qu’Olivier et son équipe complètent régulièrement, au gré de leurs trouvailles. Idem avec un carnet d’adresses qui s’enrichit de nouveaux talents, détectés avec patience et flair, afin justement de pouvoir imaginer et façonner les pièces uniques qui prendront place dans les univers Oscar Home.

Esthétique pratique de la surprise

Pour plaire … et surprendre bien sûr. D’avis unanime. Quand on découvre un  intérieur imaginé pour soi par Olivier et son équipe, on demeure toujours sans voix. Parce que c’est un véritable scénario visuel qu’on découvre, “qui parle à l’âme.” Mais ce scénario visuel doit pouvoir échapper au temps, évoluer au rythme de celui qui va y vivre. Ce facteur, Olivier en tient également compte dans sa logique de création, c’est même un impératif que cette esthétique pratique.

Il veut ainsi privilégier la pérennité. Si les pièces de mobilier et les agencements qu’il scénographie sont à la fois élégants et exclusifs, ils se singularisent également par leur solidité, leur facilité d’entretien. Parce qu’ils constituent un investissement, ils sont pensés pour traverser les périodes d’une existence, résister aux aléas de la vie quotidienne, et s’adapter aisément aux transformations de leur propriétaire.

Placé différemment, dans une autre pièce, sous un autre angle, dans une autre lumière, le meuble haut de gamme doit se métamorphoser. C’est également valable pour le tableau, le tapis, le nouvel accessoire qui, placé au bon endroit, reconfigure l’ensemble, qui sait avec une touche de frivolité décalée et rafraîchissante. Cette démarche esthétique, Olivier y est si attaché qu’il la place au coeur même de ses boutiques, dont il supervise l’aménagement avec soin, jusqu’à concevoir lui-même l’agencement des vitrines comme l’expression de la griffe Oscar-Home.

———–

Vous l’aurez compris, il est au final délicat de cerner la méthode de travail de l’équipe Oscar-Home. Designer d’espace ? Concepteur de lieu de vie ? Scénariste du visuel ? Architecte mentaliste, peut-être ? La tournure n’est jamais parfaite qui exprimera cette manière toute particulière de saisir votre vécu, vos impératifs, vos attirances pour imaginer ensuite un univers qui vous ressemblera, fonctionnel et beau à la fois. Ce qui demeure certain, c’est ce goût absolu pour le Beau et l’Unique, cette rigueur dans le travail, cette quête d’une harmonie partagée.

Abonnez vous à notre newsletter et découvrez en plus sur notre univers.