C’est l’un des éléments phares de l’univers Oscar-Home et cela depuis les débuts de la griffe. Les bougies Baobab ont tout naturellement trouvé leur place dans les intérieurs initiés par Olivier Delagrée et son équipe. Parce qu’elles sont magnifiques, racées et originales, certes, mais aussi car elles correspondent à un véritable art de vivre, offrent une expérience inédite, entre brûlage d’exception et rituel de bien-être.

Une apologie de la diversité

2002, un séjour en Tanzanie, ses couleurs, ses saveurs, ses parfums, sa chaleur … Les premières bougies de la maison Baobab Collection naissent d’une passion dévorante pour la richesse des différentes cultures africaines. Un amour inconditionnel pour la savane, ses surprises, ses beautés, ses secrets … L’envie de raconter ces merveilles autrement que par les mots, les images … comme pour conserver, restituer intacts le mystère des paysages, la magie des émotions.

A la manière d’un roman de Karen Blixen, les créations Baobab sont une main tendue vers l’Ailleurs, une invitation irrésistible au voyage, une ouverture intime sur une terre inconnue … et une rencontre des civilisations. Si l’impulsion initiale vient d’Afrique, l’entreprise s’enracine en Belgique, patrie du minimalisme, du design épuré et de l’Art Nouveau. Apologie de la diversité jusque dans son essence même, la maison Baobab va engendrer des créations de prestige, emblématiques d’un style contemporain haut-de-gamme.

Une bougie comme un talisman

Avec un niveau d’exigence sans pareil. Baobab Collection, c’est avant tout un savoir-faire, de l’expérience. Du talent. Un sens profond de l’équilibre entre les parfums, les volumes, les matières, les motifs … Un travail d’alchimiste, en somme, pour une expérience sensorielle exclusive propre à chaque vase, chaque modèle. Il faut d’abord sélectionner avec soin les matières premières. Les fragrances ? Élaborées par des parfumeurs experts, elles viennent de Grasse, la cire, minérale, d’Allemagne, les mèches en coton d’Égypte, le verre de Pologne, le cuir d’Italie, la céramique du Portugal …

Chaque modèle, unique, authentique, est travaillé avec précision et précaution, la cire coulée artisanalement à la main, délicatement parfumée, le verre façonné à l’ancienne par des souffleurs expérimentés. Plusieurs mèches sont fixées délicatement au fond d’un même bocal pour que celui-ci s’anime de flammes dansantes et hypnotiques. Déclinés en plusieurs tailles, les vases sont sertis comme des parures, des pièces d’orfèvrerie aux multiples influences, aux noms évocateurs et poétiques. Habillée d’un délicat ruban noir, signature de la marque, chaque pièce repose dans un écrin, comme un bijou qui attend sagement d’être porté, un talisman secret, puissant.

Un rituel, des engagements

On n’allume pas une Baobab comme n’importe quelle bougie. C’est un moment hors du quotidien, dicté par des consignes précises. Il faut respecter un instant de brûlage initial pour que s’exhalent toutes les nuances du parfum, que les motifs se réchauffent avant de s’animer. Être attentif par ailleurs, vérifier que les flammes n’en caressent pas les bords, couper les mèches par moments, entretenir le vase pour préserver l’éclat de sa transparence. Des gestes définis qui préserveront ce bel objet. Un rituel en somme, comme l’art du bouquet à la japonaise, la préparation du thé en Asie.

Chaque année, deux collections se succèdent, qui rythment le passage des saisons, selon les codes propres aux grands couturiers. La maison Baobab respecte cette cadence, qui confirme la dimension résolument luxueuse de ses créations … sans jamais annuler son exigence de qualité ni ses engagements. Engagements quant à la sécurité du produit en lui-même, quant à la provenance des matières premières, quant à la perfection du geste ancestral de fabrication, quant aux principes d’entraide, d’unité. La griffe se veut engagée. Certaines bougies sont conçues en collaboration étroite avec des associations qui luttent pour diverses causes.

Un voyage intérieur

Il n’en fallait pas moins, pour que, senteurs, couleurs, lumières, cet habile mélange d’émotions s’éveille, inspire une nouvelle génération de créateurs inventifs, en mouvement, associés à des artisans porteurs d’une tradition iconique, rigoureuse jusque dans le moindre détail. Dignes messagères de leur héritage africain, les bougies Baobab rendaient initialement hommage à leurs inspirations premières. Des cires colorées. Des senteurs d’ambre, de vanille, de santal, des décors en fourrure … Très attachée à ces fondamentaux jusque dans ses plus récentes conceptions, Baobab Collection s’est néanmoins tournée vers de nouvelles influences.

La marque a ainsi ouvert son horizon sur d’autres cultures aussi riches, des parfums aussi envoûtants. Russie, Chine, États-Unis, France … Beach Club Pampelonne, South Beach, Endossa, Cities Saint Tropez ou Miami, … les collections s’enchaînent, en hommage à de nouvelles idoles. Un habillage de platine pour l’une, un cannage multicolore pour l’autre, un motif de marbre, des volutes mordorées … le voyage est aussi, surtout intérieur. Si c’est une histoire du monde qui s’écrit de flamme en flamme, l’harmonie vibre chez soi et en soi, comme un moment de re-création, un souffle délicieux de sérénité.

———————————–

Une esthétique de l’Ailleurs pour un voyage des sens inédit : les bougies Baobab ne sont pas que de beaux objets à l’allure élégante, aux parfums suaves. Elles ont une lumière propre, une âme, une vie. Une fois les fragrances disséminées dans l’air, ne restera que leur somptueux réceptacle, qui deviendra alors un vase, un vide-poche, c’est selon. Et le souvenir de leur empreinte olfactive, partout autour de soi. C’est aussi cette force évocatoire qui a séduit Oscar-Home … et vous peut-être vous ?

Retrouvez nos collections sur notre boutique en ligne

Se rendre sur la boutique en ligne